Déclaration de huit membres du Conseil de l’Archevêché

Chers frères,

Nous, membres élus du Conseil de l’Archevêché, prenons connaissance avec stupéfaction de la lettre du 22 avril de Son Éminence l’Archevêque Jean de Charioupolis.

Des éléments importants repris dans cette lettre sont inexacts, notamment quant au fruit des contacts avec le Patriarcat œcuménique, selon ce que les trois délégués de l’Archevêché qui se sont rendus à Constantinople ont rapporté au Conseil. Rien ne permet de croire que l’entrée dans le Patriarcat de Moscou constitue l’unique voie de survie pour l’Archevêché.

De plus, attachés à l'héritage de notre Archevêché et en particulier à la participation des laïcs à la vie et aux décisions de l'Église, telle que nous l'avons reçue du Concile de Moscou, nous rappelons qu'une assemblée pastorale n’est pas un organe de décision. Dès lors, la réunion du 11 mai prochain, pourra peut-être « clarifier notre orientation », mais ne pourra pas permettre « de choisir (…) le meilleur chemin pour la présence et la continuité historique de notre Archevêché ». Il faudra pour cela attendre une assemblée générale réunissant les clercs et les délégués de nos paroisses.

En ce jour où nous faisons mémoire de la parabole des dix vierges, restons vigilants à garder la grâce que nous avons reçue de nos pères et à ne pas agir de façon précipitée.

Paris, le 23 avril 2019 (Mardi de la Sainte et Grande Semaine).



Archidiacre Vsevolod Borzakovsky

Prêtre Christophe D'Aloisio

Archiprêtre Alexander Fostiropoulos

Alexis Obolensky

Elisabeth von Schlippe

Archiprêtre Serge Sollogoub

Alexandre Victoroff

Didier Vilanova